Sol en béton ciré : les entretiens à prévoir

Incontestablement, le béton ciré est le matériau qui a su imposer une harmonie parfaite dans l’architecture intérieure de la maison. Absence de joints, résistance aux chocs, brillance et lumière au sol sont tout autant de qualité justifiée chez ce type de revêtement. Sur le plan pratique, on dit aussi qu’il demande moins d’entretien. Quels sont alors les entretiens à prévoir ?

Le principe de l’entretien d’un sol en béton ciré

Lors de la pose du revêtement en béton ciré, la finition demande un peu de minutie. En séchant, le béton durcit et se rétrécit parfois, des fissures, des pores, peuvent commencer à apparaître et elles exigent dans ce sens une seconde intervention. Le cas échéant, ces imperfections rendent le béton ciré perméable.  Il est ainsi conseillé d’imposer une couche imperméable apposée à la dernière finition du béton ciré. Il peut s’agir d’une couche de matériau hydrofuge ou oléofuge.

Si de telles techniques ont été respectées lors de la pose du revêtement ; l’entretien se révèlera très facile et peut désormais se résumer au nettoyage. Néanmoins, l’importance des efforts à entreprendre n’est pas à négliger dans les locaux à usages professionnels. Il convient dans ce cadre de faire appel à une société de nettoyage de bureau.

À quoi consiste l’entretien d’un sol en béton ciré ?

Les poussières sont inévitables dans le cas d’un sol en béton ciré. Pour le nettoyer, le béton ciré n’exige aucun artifice si ce n’est un coup de balai et passage de serpillère mouillée et du savon noir. Au quotidien, le passage d’un aspirateur est crucial. Il existe également des cires spécifiques de ce revêtement.

Les sols où les pièces sont fréquemment piétinées ou usées ont des exigences plus poussées. Il s’agit notamment de la cuisine, la salle de bain, les copropriétés, des lieux publics, des salles de réception, des bureaux ou des salles de classe et les hôpitaux. Dans ces types de pièces, on note la fragilité à l’humidité, aux chocs, au gras et aux rayures. Moins communs des propriétaires, mais qui n’est pas interdit, l’intervention des sociétés de nettoyages est très avantageuse.

De telles sociétés effectuent une opération de nettoyage profonde, de tous les coins, en y appliquant des produits spécifiques au béton ciré et qui s’avère aussi moins polluant pour l’environnement. Ce recours amoindrit l’effort dans l’entretien et si des réparations devenaient à être nécessaires, elle saurait naturellement l’intervention adéquate.  À rappeler qu’annuellement, un léger ponçage et traitement hydrofuge est sollicité pour avoir un sol en béton ciré durable.

Les erreurs à éviter pour l’entretien d’un sol en béton ciré !

Les bétons cirés sont fragiles à certains produits comme les brosses en acier, le vinaigre et les eaux de javel. Véritables outils et agents corrosifs, ces produits altèrent naturellement la partie cirée du béton, sinon ils font disparaitre l’éclat du revêtement. Si des traitements hydrofuges n’ont pas été apportés à la finition, tâchez de mouiller par une éponge simplement le revêtement au lieu d’y verser de l’eau.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *