Rénovation sol : les atouts du béton ciré

Le béton ciré est une des techniques très prisées dans les projets de rénovation sol. Il s’agit en effet d’un mélange à base de ciment constitué d’adjuvant et d’agrégat qui se pose facilement grâce à sa caractéristique autolissante. Idéal en construction neuve ; ses atouts dans le cadre d’une application sur un sol existant ne sont pas pour autant en laisse. Il permet de jouir plus vite d’un sol revêtu sans imperfection et sans travaux complexe à réaliser. Si le changement de carrelage ou la pose d’un parquet prenaient du temps à l’enlèvement de l’ancien revêtement suivi d’un ragréage difficile avant de remettre le nouveau revêtement, découvrez ici que ce sera plus simple pour du béton ciré.

Quel type de sol rénover en vue de la pose du béton ciré

À son grand avantage, le béton ciré a un domaine d’application plus large que n’importe quel revêtement. Plus connu dans les revêtements des sols industriels, il a fait récemment une apparition dans les sols des particuliers. On reconnait actuellement des halls, des salles de réception, des banques, des musées dont le sol est revêtu de béton ciré. Cette dernière affiche également un des choix préférés dans les salles de bains et cuisines. Outre les sols, il démontre aussi une réussite indéniable le long des murs, des plans de travail ou autres supports plus étendus.

On le choisit pour combler les imperfections sur un sol existant en offrant une esthétique agréable à voir. Par ailleurs, son aspect homogène brise les banalités des revêtements à joints. Une de ses qualités est aussi le fait qu’il offre une brillance le rendant impropre aux salissures.

Comment se fait la rénovation avec du béton ciré

L’usage le plus commun est celui d’une rénovation de sol ou carrelage ancien. Ainsi, il n’est plus utile de retirer cet ancien revêtement, mais simplement de recourir à un ragréage. Pour une adhésion parfaite, il faut viser une épaisseur de 3 mm. Il est à rappeler qu’un ragréage se définit comme un collage de ciment autonivelant au préalable de l’application du revêtement final. Le béton ciré qui y sera posé aura 2 mm d’épaisseur. Les nouvelles couches qui recouvriront alors l’ancien revêtement sont de 5 mm seulement.

On n’a pas alors délogé l’ancien revêtement en procédant à un travail très complexe qui s’accompagnera toujours de poussières, de gravats. Agir sur un sol existant avec du béton ciré minimise ainsi du temps et de l’argent dans sa rénovation. Dès lors, les salles de bains et cuisines seront changées de revêtement au plus vite sans avoir à toucher les installations connexes tels les sanitaires et plomberies, canaux d’évacuation.

Ce qu’il faut savoir après la rénovation d’un béton ciré

Le béton ciré est un revêtement qu’il faut chouchouter au cours de son existence. L’entretien consistera à lui laisser du temps pour bien durcir après sa pose. Un traitement hydrofuge ou oléofuge lui permettra d’être tenace à diverses projections, mais lui attribue également un niveau d’imperméabilité élevé.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *